T A L K . P L A Y . L O V E

AnyVersion 0.5
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ Nagano Shô ] // SHIRANUI // AnybanD

Aller en bas 
AuteurMessage
Nagano Shô
AnyBand
avatar

Masculin Nombre de messages : 13
Age : 35
Groupe : AnyBand
Nom de Code : //SHIRANUI//
Orientation sexuelle : whatever_
Date d'inscription : 26/06/2008

ANYME
ANYSPECIALITY: Eclaireur_ Concepteur anti-propagandiste_
ANYFEELING:
ANYTOPIC: OPEN

MessageSujet: [ Nagano Shô ] // SHIRANUI // AnybanD   Jeu 26 Juin - 11:24

A L L - A B O U T- H I M



NOM:
Nagano

P
RENOM:
Shô

S
URNOM(S):
S.

N
OM DE CODE:
// SHIRANUI //

A
GE:
25 ans

N
ATIONALITE:
Japonais

O
RIENTATION SEXUELLE:
légère préférence pour la gent masculine

S
PECIALITE:
Artiste peintre, photographie, délaissée au profit de l'utilisation d'armes à feu, et d'armes blanches. Bon concepteur de logos et d'affiches cependant. Et possède un sens du bluff très développé.

R
ÔLE AU SEIN D’ANYBAND:

Eclaireur ( repérage ) Concepteur ( affiches anti-propagande gouvernementale )

CARACTERE:

Se méfier de l'eau qui dort, qui dans sa colère se transforme en torrent balayant les nations les plus tenaces. L'on n'aurait jamais pu imaginer, que ce fier jeune homme, noyé dans sa quête d'esthète, ne laissant apparaître que rarement un sourire, ait pu se dévoiler sous un jour aussi rude. Des qualités humaines il en possède, fondamentalement, surtout qu'il eût fallut qu'il y travaille, pour devenir un allié des AnybanD. Toutefois Shiranui ressent toujours une amertume, qu'il a du mal à surmonter; normal dirons nous, car pris dans l'étau que les Noright ont instauré malgré lui. Les personnes en qui il a toute confiance sont celles avec qui il est amené à partir en mission. Pour le reste, il demeure assez austère et vague à son sujet, comme si, ( et au final c'est ce qui importe ) ses fonctions et la réussite des actions d'AnybanD, étaient le principal ... mais qui sait ?

D
EscriptION PHYSIQUE:

L'on remarque tout de suite, que Shiranui est 'étranger'. Son visage plus osseux, son regard noble et son air détaché, en font un parfait étendard aux revendications d'AnybanD. Ses cheveux auparavant péignés et lisses, ont fait place à une coiffure aux allures sauvages, rabattus vers l'arrière, avec un soin apporté, bien médiocre désormais. Il est d'une stature assez grande pour un asiatique, et sa musculature elle, va à l'essentiel. Sa peau est rèche, à son contact, l'on sent bien qu'il n'est pas du genre à être précieux, peut être le fut il, quelques années auparavant. Ses doigts sont longs et la paume de ses mains souvent chaude ... enfin juste tribut du maniement des armes ( what else ? ) Il possède également un piercing en acier, sous la lèvre inférieure. Et le stigmate de l'une de ses confrontation aux Noright, reste une cicatrice rouge sang, qui s'étend du bas de son épaule, jusqu'à la moitié de son pectoral droit ( certainement une lacération à l'arme blanche ) Il en souffre régulièrement, mais étouffe sa douleur en n'y pensant plus.

S
TYLE VESTIMENTAIRE:

De l'étudiant et passionné d'art qu'il était, maintenant c'est au rebelle idéaliste auquel nous nous confrontons. Il aime à porter un large manteau dans les tons beige, sur lequel sont imprimés des motifs lui rappelant l'archipel. De larges ceintures ôcre viennent cintrer sa toile de jean, retombant sur des bottes basses en cuir mat. Par ailleurs, il sait se vêtir autrement bien entendu, on l'a déja entrapperçu dans un costume assez chic ( d'ailleurs l'on se demande bien pourquoi ) ou encore avec un pull à l'encolure de fourrure. Enfin, ce qu'il porte, il le porte bien malgré lui. ( les contrevenants se verront la langue tranchée ... à mince non c'est dans l'autre camp qu'ils font ça ! )

M
ANIE:

Aime à détailler son interlocuteur de la tête au pied; moyennant un regard détenu de tout intêret. Vexe les gens à son insu ( méchant, va prendre des cours d'humanisme, aah ... c'est vrai que dans le contexte actuel )


HISTOIRE:

Ahh ... l'enfance, période dorée, lors de laquelle, notre innocence, et nos illusions les plus pures, convergent vers un désir insatiable de découvertes. Shô ne vivait que pratiquement seul avec sa mère, son père étant souvent en déplacement dans l'archipel, pour des raisons professionnelles, ou ... extra-conjugales. Fils unique, il commença à ressentir les effets notoires de la solitude, surtout lorsque sa mère commença à enseigner l'Ikebana, travaillant un groupe naissant et ayant beaucoup d'ambitions dans le domaine. Congédié chez sa tante, suite à des événements plus ou moins indistincts, il n'en fut pas moins désoeuvré.
Toutefois il passa outre le complexe mélodramatique, et mis en latence, l'expression verbale de tout sentiment, qui put faire vibrer son coeur, et ainsi trahir, une humanité si ... imparfaite.
Aussi il ne se cantonna qu'au strict minimum, dans ses échanges à autrui.
Attitude qui lui valait parfois des sermons, auxquels il n'accorda guère de crédit. Car si l'on était en mesure d'analyser son comportement, on devinerait aisemement, qu'il épenchait sa sensibilité, à travers ses oeuvres. Bon, très modestes, ces dernières, mais l'on remarquait qu'il avait des prédispositions, quant à la photographie, ou encore la peinture à l'huile et l'aquarelle.

Nagano devint un beau jeune homme, dont le seul lien qui le rattachait encore à la société, n'était primordialement, que ses toiles et ses albums photo. Ahh ... ces artistes, qui s'auto-proclamment rois et reines du monde. Tourmentés, incompris, ressassant des idéaux innaccessibles. En somme, tout un programme ... éclairé. Et Shô n'échappait pas à cette règle, mais il avait cette nature, qui faisait qu'on le croirait sorti de la tendance. Un précurseur ... de quoi ? nous ne saurions le dire. Mais il avait une force d'âme, et un réel désir d'accomplissement personnel.

Vinrent enfin les années lycée, au cours desquelles, il rencontra un succès palpable, auprès d'admiratrices de tout bord. Il en avait tellement horreur ... de ces petites idiotes pas encore endimanchées, jouvancelles en quête d'aventure, calquant sur sa personne, les attentes qu'elles avaient d'un prince charmant. Ce qui l'insupportait au plus haut point, était l'archetype de la lycéenne mignonne, gauche, suivant la mode, et n'ayant pour moyen de communication exclusif, qu'une série de couinements sans nom, en sa présence. Il aurait aimé faire preuve d'assez de cynisme, pour sortir avec elles, et leur briser le coeur par la suite. Comment pouvait-elles dire qu'il était 'l'amour de leur vie', mesonge, farce hypocrite. Nagano haissait les personnes qui ne savaient pas donner leur vraie valeur, aux idéaux les plus louables, à l'origine.

Ce n'est qu'après l'obtention de son diplôme, mettant fin à son cycle d'étude secondaire, qu'il quitta sa ville natale. Fort d'une recommandation de son professeur de photographie, il réussit brillament dans la classe préparatoire qu'il suivit, pour enfin entrer au sein de l'une des école d'art la plus réputée de l'archipel nippon. Nagoya, berceau de ses désillusions, était maintenant de l'histoire ancienne. Son pas déterminé, le mena vers la capitale, dans laquelle, il savait qu'il aurait 'matière' à créer.
La Neo-PleX, serait son terrain d'entrainement. Campus artistique qui s'était fait un nom lors de la dernière décenie. Elle était le mécène de nombre d'artistes émergeants. Composée de plusieurs pavillons, véritables cellules inter-connexes, dans lesquelles on y enseignait et perfectionnait, tout type d'art, dans un contexte libre et novateur.
Aussi, il n'était pas rare que lorsque Shô papillonnait du pavillon photo, à l'atelier de peinture, qu'il rencontrait d'autres élèves, versés quant à eux, dans d'autres domaines. Majoritairement danseurs, ou musiciens. Et c'est au cours d'une journée pas forcement transcendante, qu'il se heurta pour la premiere fois à ...

" Aie ! " ( x2 )

Le jeune photographe, perdu entre deux figurations de perspective, n'avait pas vu venir, le musicien happé par la musique du casque audio qu'il avait passé sur la tête.

" Hey, mais t'es idiot ou quoi ?! Tu veux ma photo ? " répondit le mélomane, trahissant un agacement certain.

Coupé dans son élan, Shô ne pu s'interdire de trouver son interlocuteur parfait sur l'instant, parfait pour :

" Evidemment que je veux une photo ... " lança-t-il d'un naturel déconcertant. Et c'est plus rapide que l'éclair, qu'il s'empara de son objectif, afin 'd'immortaliser' comme dit le commun des mortels, ce moment.

¤ CliC ! ¤

Pris au dépourvu, et de confusion, l'étudiant se perdit dans une déduction hasardeuse et tatonnante :

" Hey ! mais ! Tu fais partie de notre pseudo fan-club encore j'suis sûr ... C'est pour alimenter ton blog pour faire parler de ta lubie entre toi et nous !? C'est ça ? "

La réponse fut aussi tranchante qu'un couperet, pour des artistes en vogue.

" Certainement pas, je ne sais même pas qui tu es, encore moins qui 'vous' êtes, à moins que tu aies un sacré dédoublement de la personnalité ... "

Interloqué, le compositeur ne put se retenir de serrer les dents, pour enfin s'adoucir, et se rassurer, que le campus n'était pas encore en proie, à une cohorte de fans inconstants prets à tout pour s'entretuer pour ses sous vêtements ... sâles de surcroit.

" Je m'appelle Sei, Katsuragi Sei. " entreprit-il pour délaisser son anonymat au profit de la rencontre opportune. " Je suis bassiste dans le groupe R'Heaven, et toi t'es photographe ? "

Shô sourcilla, preuve tangible, que son vis à vis avait réussi à susciter son intérêt. Et c'est par un humour disloqué qu'il rétorqua : " Ca m'arrive, mais en fait, la plupart du temps, je suis un maniaque depressif, qui harcèle les étudiants dans ton genre ... tu vois ... le genre star sur la touche, au sex appeal en berne. " A cela il conserva son air désabusé, qui fit comprendre au musicien, que ce n'était foncièrement, pas le cas ... à moins que ... non.

Bien après, lorsque les jours s'écoulèrent, tous deux étaient amenés à se revoir assez régulièrement; au grand dam du leader des R'Heaven, l'oppressant Karu. En effet, il ne se genait en rien pour signifier à son bassiste, qu'il voyait d'un oeil mauvais, son rapprochement avec l'un des photographes les plus doués de sa promotion. Attitude qu'il révisa, lorsqu'ils eurent besoin d'un shooting professionnel, à moins coût. C'est d'ailleurs après cette séance improvisée, qu'ils rentrèrent ensemble, dans le deux pièces spatieux de Nagano.

Katsuragi Sei, dix neuf ans, sans but concret dans la vie, ayant endossé le rôle de bassise dans le groupe R'Heaven, alors qu'il dépassait de loin le guitariste. En résumé, un adolescent assez banal, se laissant porter par le cours des événements. Alors que pour donner le change, son goût pour ses tenues, et sa mise en pli, étaient quant à eux, irreprochables. Demontrant que pour des choses plus superflues, il subsistait chez le jeune homme, une part de compétences expertes en la matière.
Nagano n'avait jamais pris le temps de s'apposer sur une relation. Que ce soit amicale, ou encore moins, amoureuse. Les moeurs des artistes demeurant assez éloignées du carcan sociétal, la beauté le charmait, indistinctement du sexe.

Shô dissimulait en fait, sa vraie nature, ou du moins la moitié. Cette part plus sombre, aux confins de penchants lubriques partiellement occultés. Mais il n'en était pas moins obsédé et obsédant. Il aimait cette sensation de pouvoir se 'rincer' le regard, de part la contemplation de quelconque beauté charnelle ou picturale. Et ce que lui inspirait le musicien depuis les derniers mois, n'était pas une simple attraction sans saveur. Captivante et mâle beauté, ayant pour atour majeur, une chute de reins, aussi longiligne, que délicate.

Plusieurs verres d'alcool déglutis, les deux garçons se rejoignirent dans la chambre noire du photographe, afin d'y développer les derniers clichets, pris à vif, le jour même.
Lueur sombre et écarlate, silence inquisiteur et permissif, qui furent à peine interrompus, par l'application des lèvres du mélomane, sur celles de son hôte.
Quel couple charmant, qui n'attendait de bénéficier de la fausse opportunité, que de se retrouver seuls dans le noir, à des fins ... artistiques.
Certes, ce qui suivit, était sensiblement du domaine de l'Art ... ou plutôt, s'agissait il d'une appropriation bien particulière, de l'anatomie masculine, et de ses conséquences dépravées de toute moralité.

Les mèches fines, effilées, décolorées et tombantes en deça des joues laiteuses du bassiste; s'entremelaient pour former un rideau opaque, ne laissant deviner que part un bruit irregulier, ce qu'elles s'adonnaient à dissimuler au regard des plus prudes. Alors c'était ça, cette sensation et ce désir de possession. Comment un être humain pouvait il se consummer dans un orgueil aussi ridicule. Règner en maître sur un individu, quelle maigre rétribution. Shô se sentait tiraillé entre, des idéaux bien ancrés, et toute la part de sa personnalité, qui n'est ici pas mentionnée. Divagations, et pensées intimes, qui n'avaient pour point de chute, que des clichets pris sous le couvert du secret. Mettant en scène ce garçon, pour qui il vouait dans l'ombre, un interêt plus que ... désabusé.
A croire que lorsque l'on visualisait des scènes plus ou moins aventureuses, avec la personne que l'on convoite, l'on était visiblement bien mieux équiper pour les concretiser.

Tout cela remontant maintenant à quelques années. L'on présuppose que les deux jeunes hommes ont du couper les ponts lorsque Nagano, quitta le Japon, pour se positionner professionnellement, sur le marché Sud-Coréen.
Triste erreur, lorsqu'en cette fin de siècle, les Norights émergèrent et répandirent, comme une trainée de poudre prète à s'embraser; leur antithèse de ce qu'était ... un état libre de droit de créer, de communiquer, d'aimer.

D'aucuns ignorent comment le japonais troqua son nom, pour reapparaître sous le nom de code :

//SHIRANUI//

Certains pensant même, qu'il s'agirait d'une jeune femme, ou encore, d'un programme de hacking.

Où donc se rejoignent, vérité, et réalité ?

Mais il est certain, que l'artiste n'a pas abandonné ses titres, pour servir le gouvernement en place. Rejoignant la force dissidente autoproclammée Anyband. On le retrouva oeuvrant à leur côté, depuis maintenant quelques semaines.

What's NeXT_


Dernière édition par mac_pain_tony_shoot_ross@ le Mar 1 Juil - 3:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagano Shô
AnyBand
avatar

Masculin Nombre de messages : 13
Age : 35
Groupe : AnyBand
Nom de Code : //SHIRANUI//
Orientation sexuelle : whatever_
Date d'inscription : 26/06/2008

ANYME
ANYSPECIALITY: Eclaireur_ Concepteur anti-propagandiste_
ANYFEELING:
ANYTOPIC: OPEN

MessageSujet: Re: [ Nagano Shô ] // SHIRANUI // AnybanD   Ven 27 Juin - 19:48

AVATAR :


Iseya Yusuke



A L L - A B O U T - M E


PRENOM:


PSEUDO:

Takeru

SEX:

M. ( of course )

AGE:

2.....3, bon 23 quoi *se sent vieux*


FREQUENCE DE CONNECTION SUR 7 JOURS:

5/7 ( pour la lecture ) 2/7 ( écriture ) nâvré, une vie riche et passionnante me coupe de mon attache ordinatrice ( bref que du bonheur >.<, ironie quand tu nous tiens ) ( sauf my LoVe bien entendu )

NOMBRES DE LIGNES EN RP:

Oula, alors je ne suis pas un ferru des pavés, surtout que j'ai horreur que ça soit rendondant, donc je vais commencer avec une quinzaine et nous verrons par la suite.



A L L - A B O U T . T H E- F O W '


COMMENT AS TU DECOUVERT LE FOW' ?

En cassant les pieds du Master comme d'hab'

LE CODE DU REGLEMENT:

[b]EDIT// THAT'S KEII KEII BY YUNHO~
[/b]
DERNIER MOT A NOUS DIRE ?

Pas le moindre, c'est triste ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jung Yunho
AnyAdmin | We see everything...
avatar

Masculin Nombre de messages : 148
Age : 32
Groupe : ANYBAND
Nom de Code : U-KNOW or DEVIL
Orientation sexuelle : HOMOSEXUEL (mais Bisexuel quand il le faut)
Date d'inscription : 31/05/2008

ANYME
ANYSPECIALITY: Arts Martiaux, Sabres, Tir à l'arc, Armes à feu...
ANYFEELING:
ANYTOPIC: OPEN

MessageSujet: Re: [ Nagano Shô ] // SHIRANUI // AnybanD   Sam 28 Juin - 1:36

Eukaii ! C'est ok pour tout ! =)

Dans les Anyband... Hum... Tu sera chargé de...

Concevoir les affiches ET de repérage

WOUALA ! x))

VALIDEEEEEEE !

_________________

~ Y O U . C A N . T A L K . Y O U . C A N . P L A Y . Y O U . C A N . L O V E ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miyako.cowblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Nagano Shô ] // SHIRANUI // AnybanD   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Nagano Shô ] // SHIRANUI // AnybanD
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shiranui & Inari ? |UC|{Lyra}
» Touches pas à mon Arbre ! [C ft. Shiranui]
» [Baptême - R] Nagano
» Auriez-vous un Bandeau en Stock ? C’est pour mon Chien… [ft. Iwasaki Nami & Shiranui]
» Sarutobi Hiruzen & Shiranui Genma VS Yagura & Kurogane Shion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T A L K . P L A Y . L O V E :: -[T A L K]- :: ● ANYYOU :: ● VALIDEES-
Sauter vers: